La salle de cinéma

Toutes les heures, vous pouvez assister au concert du Nouvel-An le plus récent, avec une qualité d’image et de son optimale. Cette année, le Concert du Nouvel An a été joué pour la cinquième fois par Riccardo Muti.
Quinze minutes avant chaque heure ronde commence le Concert d'une nuit d'été 2017 dirigé par Christoph Eschenbach.
Vous trouverez le programme détaillé du concert au niveau des portes d’entrée noires de la salle de concert.

Le saviez-vous…

La première femme à intégrer cette société traditionnellement masculine qu’est l’Orchestre philharmonique est arrivée en 1997 seulement, soit 155 ans après la création de l’Orchestre. Il s’agit de la harpiste Anna Lelkes.

Le premier concert du Nouvel-An fut donné le 31 décembre 1939 sous la direction de Clemens Krauss. Ce n’est qu’à partir du deuxième concert qu’il a lieu le jour du Nouvel-An. Observez la vitrine située à côté du panneau d’accueil. Il est donné, depuis son institution, dans la « Salle Dorée » du bâtiment de la Société de musique (Musikverein), à seulement cinq minutes à pied de la « Maison de la musique ».

Le son de l’orchestre et le style viennois

Le X son de l’Orchestre philharmonique de Vienne est le résultat des différentes traditions qui le firent évoluer. Les instruments à vent en bois utilisés dans l’orchestre ont un système de clés en partie différent, une autre forme d’embouchure ou une anche spéciale. On s’en rend tout particulièrement compte avec le hautbois viennois. Les cuivres X viennois, comme par exemple la trompette, sont munis d’un système de soupape rotative et sont parfois d’une forme un peu plus étroite. Construits de la sorte, le trombone et le tuba viennois en fa produisent un meilleur spectre harmonique, tant pour ce qui est de la couleur que des dynamiques (nuances).

Mais c’est le cor en fa viennois qui se différencie le plus des instruments internationaux. Sa sonorité n’est pas aussi nettement délimitée et il permet un legato plus souple. Mais les percussions viennoises possèdent elles aussi des caractéristiques uniques. Tous les instruments en peau sont munis de peaux naturelles, c’est-à-dire de cuir de chèvre, qui, par rapport aux peaux synthétiques, possèdent une palette d’aigus plus riches. Pour finir, il ne faudrait pas oublier le célèbre son des cordes viennois. Il est moins le fruit de la qualité particulière de chacun des instruments que celui du style musical particulier de la Philharmonie.

“Roses du sud” de Johann Strauss (fils), valse opus 388

Cette pièce est interprétée par l’Orchestre philharmonique de Vienne dans le cadre du concert du Nouvel-An sous la direction de Zubin Mehta en 1998.