Les perles du temps – virto|stage

Faites partie intégrante de la mise en scène de cet opéra tout à fait original! Musique, chant et univers d’images se fondent pour former une œuvre d’art totale. Notre langage corporel propre – grands gestes avec les deux bras, ou petits mouvements – devient l’interprétation de la pièce.

Une équipe de haut niveau a participé à la conception de cette installation internationalement unique en son genre: l’artiste multimédia Johannes Deutsch, les stratèges musicaux Nick & Clemens Prokop, l’Orchestre philharmonique de Vienne, la soprano Natalia Ushakova, ainsi que le designer interactif Stefan Schilcher. Une plaquette contenant des informations détaillées est à votre disposition en face de l’entrée de l’installation.

Contenu des perles du temps

Les différentes scènes se passent dans la véranda vitrée d’une chanteuse. Le matin suivant sa grande performance sur la scène de l’opéra, Celeste est dans sa véranda. Encore dans sa rêverie, ses pensées se mélangent alors qu’elle regarde par la fenêtre. Les premières lueurs de l’aube traversent les vitres en verre. Peu à peu, la véranda s’agrandit et se transforme en coulisses d’un théâtre imaginaire.

Les pensées de la chanteuse commencent alors à prendre vie et forme. Elle passe en revue ce qui s’est passé la veille au soir à l’opéra. Céleste voit la représentation de « Don Giovanni » et l’éclat des projecteurs, elle écoute la musique. Alors que le souvenir des applaudissements la submerge d’ émotions et l’enivre, les derniers restes du sommeil s’estompent. Le cœur battant, Céleste constate à quel point le souvenir de son rôle et de celui de son partenaire de scène laissent en elle une empreinte marquante et bouleversante. L’histoire d’amour qui s’est jouée entre les deux chanteurs en coulisse – Don Giovanni utilisait ses personnages fictifs à la ville comme à la scène! – emporte les pensées de Céleste dans un univers de transe.

Cette nostalgie naissante signe le commencement de la partie dramatique de l’histoire de la chanteuse.

Céleste semble ne plus regarder au-delà sa véranda, les morceaux de ses souvenirs commencent à tournoyer devant ses yeux comme dans un caléidoscope. Partout, le visage de Don Giovanni apparaît, tremblotant, la véranda se transforme en visage, l’espace devient visage. Céleste est prisonnière, les vitres de sa véranda sont remplies d’images.

Les souvenirs emmènent la chanteuse en voyage. Les images de Don Giovanni, du Hollandais Volant et des Métamorphoses d’Ovide apparaissent et se mélangent. Un voyage sur la mer se termine par un naufrage. Céleste parviendra-t-elle à maîtriser de nouveau et à adoucir les images et les scènes de son monde imaginaire grâce au son merveilleux de sa voix ?

Making of « Les perles du temps »